Retour d’expatriation : quitter la Suède

La crise sanitaire vous contraint ou vous a décidé à quitter la Suède ? Ou au contraire, votre retour était prévu de longue date ? Etant moi-même passée par là, je vous délivre quelques conseils administratifs pour gérer au mieux cette étape délicate.

Tout d’abord, il va vous falloir informer l’administration suédoise de votre date de départ afin qu’elle stoppe le versement des prestations sociales et que les impôts en soient informés.

Pour les impôts, envoyez le formulaire SKV 7665 à Skatteverkets inläsningcentral à Malmö. Pour barnsdidrag (allocations familiales), c’est le formulaire 51 qu’il convient de remplir auprès de Försäkringskassan. Pensez également à leur demander le formulaire E 121 (ou S1) que vous devrez transmettre à la CPAM dès votre retour en France afin de bénéficier du transfert de vos droits à l’assurance maladie.

Composer le +33 811 70 36 46 si vous souhaitez appeler la CPAM depuis l’étranger.

Concernant votre logement, il va vous falloir soit donner votre congé si vous êtes en location, soit le vendre si vous en êtes propriétaire. Vous pouvez aussi décider de le conserver et de le mettre en location ou y être contraint si le cours de la couronne suédoise par rapport à l’euro vous serait trop défavorable en cas de transfert de vos fonds en France… Toutefois, si vous avez habité dans une copropriété (condominium), cette mise en location ne pourra être que temporaire voire carrément impossible si vos voisins s’y opposent.

Vous pouvez demander votre suivi du courrier pour six mois à Postnord (Eftersändning vid flytt). Cette demande est à faire un mois avant le départ effectif, uniquement par téléphone au 020 979 899. Plus d’informations sur www.adressandring.se.

Je vous conseille de demander un certificat de changement de résidence auprès du consulat. Ce document pourra vous être utile pour le passage à la douane et pour justifier de votre retour de l’étranger auprès de l’administration française.

Côté enfants et animaux, pensez à demander les justificatifs de vaccination des uns auprès des écoles et à vérifier pour les autres que leur vaccin antirabique est à jour !

Pour justifier de vos périodes de travail en Suède qui compteront pour votre retraite et vos droits au chômage, demandez sur ce site à ce que votre employeur reçoive en ligne le formulaire U1 à compléter. Quelques semaines plus tard, vous devriez alors recevoir le formulaire PD U1, sésame absolu !

Attention, si vous êtes au chômage après votre séjour en Suède, vous ne bénéficierez du régime français qu’à condition d’avoir ouvert des droits avant de partir. Sinon, ce sera le régime suédois qui s’appliquera, moins avantageux si vous n’avez pas cotisé à une caisse chômage complémentaire.

Et comme en même temps que de préparer votre départ de Suède, il vous faut préparer votre retour en France, je vous invite à consulter ce site dédié du gouvernement français riche en conseils pratiques.

Enfin, étant donné que quitter son pays d’expatriation ne se résume pas à une série de démarches administratives toutes plus fastidieuses les unes que les autres, je vous souhaite à tous bon courage pour cette période riche en émotions et en états d’âme. Je suis sûre que tout va bien se passer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *