Pâques en Suède

En Suède, Pâques est l’occasion de festivités colorées, joyeuses et gourmandes. Etant donné que le pays est laïque, cette période de fêtes est davantage perçue comme le premier long week-end des vacances de printemps que comme un événement religieux.

Décoration de Pâques

Vous le savez, les Suédois apportent une très grande importance à leur intérieur et à leur déco. A chaque saison, ses couleurs. A chaque festivité, ses parures. Alors qu’à Noël, c’est le rouge, la paille et les petites lumières qui sont à l’honneur, à Pâques, c’est la couleur jaune qui est à la fête !

En effet, Pâques est la période de pleine floraison des jonquilles en Suède (c’est là qu’on voit qu’on ne vit pas sous les mêmes latitudes…). Ainsi, les maisons sont parées de ravissantes et bucoliques petites gerbes de jonquilles, de décorations jaunes en tout genre ou encore des fameux påskris, ces bouquets de branches agrémentées de plumes ou boules de laine colorées. Devant les maisons ou dans les jardins, certains arbustes se parent aussi de plumes ou oeufs colorés.

Tout cela est très joyeux et aide à attendre le printemps qui se fait trop souvent désirer en cette saison… D’ailleurs, pour faire accélérer les choses, on cueille des branches de myrtilles qui fleuriront bien vite, au chaud dans notre intérieur.

Ci-dessous, quelques instantanés direct from Sweden !



Le repas de Pâques en Suède

Le repas est le même que celui de Noël ou de Midsommar. Tout est dans la simplicité et la convivialité. Pas besoin d’y passer des fortunes comme lors des repas de fêtes français (qui sont bien agréables aussi ceci dit !).

Par contre, on ne lésine pas sur la quantité car il semblerait que les Suédois consomment 50 millions d’oeufs, soit 3000 tonnes, durant la semaine pascale d’après Svenska Ägg, l’organisation suédoise pour le marché de l’œuf !

Le repas traditionnel de Pâques est composé d’oeufs durs garnis d’oeufs de poissons, de harengs marinés, pommes de terre à l’eau, crème fraîche, boulettes de viande, saumon et autres saucisses.

En boisson, c’est le Påskmust, qui est à l’honneur, un soda un peu spécial il faut bien le dire !

Pâques est également l’occasion pour les plus téméraires des Suédois de se lancer dans une dégustation de surströmming, ce délicieux hareng fermenté !

Nous l’avons testé pour vous : retrouvez dans ce post la vidéo de notre “surströmming challenge” ainsi que tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur ce plat traditionnel hors du commun, il faut bien le dire !

Pâques en Suède : une fête empreinte de superstitions

En Suède, la fête de Pâques est liée à de multiples superstitions. L’une d’entre elles prétendant que les sorcières partiraient sur leur balai volant, au moment de Pâques, comploter avec le diable.


C’est pourquoi, les petites filles se déguisent pour l’occasion en sorcières de Pâques, ou “Påskkäringar”. Affublées de châles et de longues jupes, d’un tablier et d’un fichu sur la tête, elles défilent dans les rues en tenant parfois à la main une cafetière dans laquelle vous pourrez mettre des bonbons ou des pièces de monnaie.

Påskkäringar

Les lettres de Pâques

A Pâques, les petits Suédois, comme leurs cousins Français, cherchent des chocolats cachés dans le jardin ou la maison. Les enfants reçoivent notamment un gros oeuf en carton décoré et garni de friandises.

Mais une très vieille tradition, qui ressemble un peu à Halloween, veut que les enfants fassent le tour du quartier en distribuant des dessins de Pâques qu’ils ont réalisés eux-mêmes puis savamment pliés en forme d’enveloppe, d’où le nom de “lettre de Pâques”, påskbrev. Ils sont alors récompensés par quelques bonbons ou chocolateries. Pourtant, comme les Suédois apprécient de fêter Pâques en famille dans leur stuga, dur dur de trouver un voisin présent chez lui ce jour-là !

Pâques en Suède : idées tourisme

La parade de Pâques à Karlstad

De passage à Karlstad le week-end de Pâques, rendez-vous au centre-ville pour la traditionnelle parade de Pâques, Påskparaden !

Un joyeux défilé au son de la fanfare locale où petits et grands se déguisent. L’occasion parfaite de croiser de vraies petites påskkärringar et d’assister au concours de déguisement. Une belle fête populaire qui se clôt par un concert pour les enfants. Très sympa ! Toutes les informations ici (fête malheureusement annulée en 2021).



La fête du mouton de Kil

Si vous êtes dans le Värmland début mars et que vous voulez préparer votre déco de Pâques, ne râtez pas la fête du mouton, fårfesten, à Kil, un peu au nord de Karlstad.

C’est LE rassemblement annuel des producteurs locaux de laine de mouton et vous y trouverez tous les produits dérivés imaginables : boucles d’oreille (oui je sais, après les bracelets samis, j’ai encore craqué !), chaussettes, pulls, tomtes, laines… Vous pourrez aussi y déguster les fameuses saucisses d’agneau. Attention, vegans s’abstenir ! Bref, un salon très riche qui compte autant d’exposants que de visiteurs ! L’élan blanc l’a testé pour vous. Suivez-nous !



Pâques à Stockholm

Si vous êtes sur Stockholm à cette saison, n’hésitez pas à aller célébrer Pâques au musée en plein air Skansen. Vous y trouverez tout un petit village traditionnel reconstitué ainsi qu’un marché rempli de jolis objets artisanaux, de bonbons et de nourriture. Les enfants pourront y suivre des cours de décoration d’œufs, de fabrication de balai de sorcière ainsi que d’autres cours sur les différentes traditions de Pâques ! https://www.skansen.se/en/

Un long week-end off

Vous rendre en Suède pour Pâques peut être très sympa mais attention, si vous comptez y rencontrer le printemps, vous pourriez être déçus car l’hiver joue bien souvent les prolongations à cette période (voir cet article “Quand partir en Suède ?”) !

D’autre part, sachez qu’en Suède, les fêtes de Pâques durent 5 jours : jeudi saint, vendredi saint, samedi saint, dimanche de Pâques et lundi de Pâques.

visitsweden.fr

En conséquence, les magasins et les banques modifient leurs horaires d’ouverture, voire ferment carrément leurs portes ! Renseignez-vous.

Le long vendredi : autrefois, le vendredi avant Pâques était une journée de recueillement où les enfants n’avaient pas le droit de s’amuser ou de rigoler. De nombreux Suédois nous ont ainsi parlé de ce mauvais souvenir de leur enfance ! Aujourd’hui, même si ce jour-là est toujours appelé le “long vendredi”, långfredag, les télés et tablettes ont retrouvé leur droits pour la plus grande joie de nos enfants !

Glad Påsk (Joyeuses Pâques) à tous !

Ça pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *