La mine de Falun

La mine de cuivre de Falun, classée au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO, est une visite à ne pas manquer non loin du lac Siljan !

L’origine de la mine

Selon la légende, c’est un bouc, dénommé Kåre, aujourd’hui emblème de la ville, qui aurait découvert le gisement en plantant ses cornes dans la terre. Elles en seraient ressorties toutes rouges !

Le bouc de la Mine de Falun

Une mine de cuivre

Véritable monument national, la mine de Falun est le symbole de la production de cuivre de la région depuis le XIIIe siècle.

Mine de Falun

Pilier de l’économie suédoise pendant des siècles, la mine assura à certaines périodes les 2/3 de la production mondiale de cuivre.

Le saviez-vous ? Le cuivre recouvrant les toits de Versailles proviendrait de la mine de Falun !

Son exploitation a cessé dans les années 1990 mais elle pourrait cependant rouvrir à la faveur de la montée du cours d’un autre minerai, l’or, car ses roches en contiennent encore…

La visite de la mine de Falun

La visite, passionnante, d’une durée d’environ 1h (en suédois, possible en anglais), est une véritable exploration, avec casque et cape de protection contre l’humidité, à travers la partie la plus ancienne de la mine exploitée entre les XVIIe et XIXe.

On y découvre le difficile quotidien des mineurs de l’époque et on y apprend quelques “anecdotes” comme l’histoire de Max, ce mineur dont le corps a été retrouvé 40 ans après sa disparition, conservé intact grâce à l’humidité de l’air. C’est d’ailleurs pour les mêmes raisons de conservation que les mineurs installaient un sapin de Noël qui se conservait pendant des mois et mois. Il y en a d’ailleurs toujours un aujourd’hui, pour le folklore de la visite !

De même, on y apprend que l’immense cratère a été causé par l’effondrement de la mine au XVIIe, et que par miracle, l’accident ne fit aucune victime parmi les 800 mineurs occupés en surface à fêter Midsommar. Ouf !

Mine de Falun

Le site propose aussi un très intéressant musée qui regorge d’activités et d’expériences vraiment ludiques pour les enfants. L’occasion d’approfondir notre connaissance de la vie des mineurs et de leurs familles (école pour les enfants, infirmerie…) et de découvrir certaines des prouesses technologiques développées à l’époque pour l’exploitation.

Informations pratiques

http://www.falugruva.se/

Visite guidée entre le 1er mai et le 30 septembre : 230 SEK par adulte, 200 SEK pour les retraités et étudiants, 100 SEK entre 3 et 15 ans, ticket famille (2 adultes + 2 enfants 3-15 ans) à 600 SEK.
La visite comprend la descente dans la mine + l’entrée au musée.

Tarifs moins chers pour le musée seul.

Il est fortement conseillé de réserver (ici) son horaire de visite ainsi que la langue souhaitée.

Prévoir un vêtement chaud (5°C) et, à défaut de bottes, des chaussures fermées protégeant de l’humidité. Brochure en français.

Possibilité de se restaurer sur place puis de faire un tout dans les jolies boutiques hébergées dans les nombreux bâtiments du site (il y a même un coiffeur si jamais vous avez besoin d’une petite coupe !).

N’hésitez pas à tout arpenter, c’est très mignon.

Le Rouge de Falun

Le Rouge de Falun ou peinture de Falun est une peinture dont le pigment, un oxyde de fer naturel, est issu des scories de la mine de cuivre de Falun.

Reconnue pour ses qualités antifongiques, bactéricides et siccatives (qui sèche rapidement), la peinture de Falun est composée uniquement d’ingrédients naturels : eau, farine, huile de lin et ocre de Falun. Cette peinture naturelle et écologique protège et laisse respirer le bois pour plusieurs années.

Il s’agit d’une peinture rustique, réversible, bon marché, très facile à fabriquer et à entretenir. Elle est ainsi utilisée par les Suédois depuis trois siècles pour protéger leurs maisons en bois des intempéries et du froid. Elle a une bonne tenue sur les bois rugueux et sent très bon quand on l’applique !

Le saviez-vous ? La couleur des maisons en Suède avait autrefois une signification sociale : rouge pour les fermes, jaune pour les maisons de maître et blanc pour les encadrements et menuiseries.

Aujourd’hui, les maisons suédoises se déclinent aussi en vert, noir, bleu ou rose pour notre plus grand plaisir !

Vous avez apprécié cet article ? Vous souhaitez en apprendre plus sur la culture suédoise et découvrir des idées séjours ? N’hésitez pas à vous abonner à mon blog, à suivre ma page Facebook ou Twitter et à partager.

Petit lexique suédois :

en gruva = une mine
getabocken Kåre = le bouc Kåre
koppar = cuivre
guidad visning = visite guidée
stovlar = des bottes

Ça pourrait aussi vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *