Les Samis

Les Samis, autrefois appelés “lapons”, constituent le dernier peuple autochtone d’Europe.

Vivant dans le Nord de la Scandinavie, ils sont 17 000 en Suède pour une population totale de 100.000 individus répartis sur 4 pays (Norvège, Suède, Finlande, Russie).

Le drapeau same symbolise le soleil (rouge) et la lune (bleu). Les autres couleurs sont celles du costume traditionnel, le kolt.

Cette robe, portée à la fois par les hommes et les femmes, ne diffère entre les deux que par les décorations du col et des épaules.

Nomades par vocation, domestiquant le renne pour tirer le traîneau en hiver et assurer leur subsistance (lait, viande, vêtements…), sans cesse repoussés par les tribus finnoises, norvégiennes ou suédoises, ils ont fini par s’installer dans cette contrée inhospitalière que les géographes appellent Laponie, au-delà du cercle polaire.

Longtemps, les Samis ont été colonisés, discriminés, victimes d’une politique raciale oppressante. Et ils ont bien failli disparaître à cause de l’industrialisation, du défrichement qui provoque la régression des zones de pâturage des rennes, des entraves au nomadisme traditionnel, des ravages de la guerre en Laponie, de l’alocoolisme, ou encore de l’abandon progressif des dialectes.

Heureusement que le courant s’est inversé durant la dernière décennie du XXe siècle. En effet, la langue sami est devenue une langue officielle, ce qui permet aux Samis de poursuivre toute leur scolarité dans la langue de leurs ancêtres et même de choisir cette option au baccalauréat. Les quelques 10% Samis qui ont conservé leur activité de gardiens de troupeaux ont pu bénéficier de formations et d’équipements (moto-neige, téléphone portable) facilitant leur travail au quotidien. Toutefois, comme partout ailleurs, de nombreux Samis sont partis chercher du travail dans les villes.

Les campements sont composés de tentes et huttes coniques traditionnelles. A Stockholm, vous pourrez en voir au parc Skansen.

Les Samis fabriquent de nombreux objets artisanaux à partir de cuir et d’os de rennes, comme de jolis bracelets, pendentifs, couteaux ou sacs. Envie de passer commande ? Voilà une très bonne adresse. Moi, j’ai déjà 2 bracelets et j’ai bien envie de ne pas m’arrêter là…!

Les Samis communiquent entre eux grâce à 9 dialectes différents dont 3 sont présents en Suède. D’ailleurs, saviez-vous que vous connaissiez un mot Sami ? Oui, oui. Le mot “toundra” vient bien du sami.

Ces dialectes se caractérisent par une grande richesse phonétique et par un vocabulaire limité aux situations de la vie quotidienne (la nature, les rennes, la chasse, la pêche, les saisons, l’habitat…) mais d’une extrême précision.

Dans le domaine religieux, les Samis sont animistes, croyant que tout dans la nature, des animaux aux minéraux, possède une âme.

Au Musée Nordique de Stockholm, vous pourrez admirer la plus grande collection d’objets samis au monde.

Depuis 25 ans, les Samis ont leur parlement en Suède, dans la ville de Kiruna au nord du cercle polaire. Le Sámediggi  a pour vocation « d’améliorer la capacité des Sames à oeuvrer pour une culture samie vivante ».

Sametingets ledamöter 2017. Gruppbild fotograferad på Rådhustrappan i Östersund 170829.

Bien qu’il n’ait malheureusement pas beaucoup de poids, l’existence de ce parlement démontre une vraie reconnaissance de la culture Samie et une volonté de la sauvegarder.

Une victoire historique

Au terme d’une bataille juridique de dix ans, la Cour suprême de Suède a accordé jeudi 23 janvier 2020 aux Samis du village de Girjas, les droits exclusifs de chasse et de pêche sur leur territoire. En d’autres termes, ils sont désormais seuls à décider qui peut chasser et pêcher sur leur terre et sous quelles conditions, privilège qui revenait jusqu’à présent à l’Etat .

À l’annonce de la décision, les représentants du village sami de Girjas, en Laponie suédoise, n’ont pu cacher leur émotion.

Pour la Suède, qui a longtemps eu une politique discriminatoire envers les Samis, la décision est importante. Elle ne concerne pour l’instant que le village de Girjas, une longue vallée de plus de 5 000 kilomètres carrés où les Samis élèvent des rennes. Mais les conséquences ne s’arrêteront pas là. La Cour suprême étant la plus haute autorité du pays, son arrêté pourrait faire jurisprudence dans les 50 autres villages samis de Suède, où vivent 25 000 personnes. Il aura aussi sans doute un impact en Norvège, en Finlande, et en Russie où vivent d’autres populations samies et c’est tant mieux !

Côté lecture, je vous conseille les romans de Frison-Roche “Le rapt” et “La dernière migration” qui illustrent remarquablement bien le quotidien et le cadre de vie de ce peuple nomade. Il y est aussi question de la volonté des politiques de les sédentariser. Sur fond d’histoire d’amour et de paysages sauvages, une belle lecture en perspective !

Petit lexique suédois :

en flag = un drapeau
en klänning = une robe
en ren = un renne
ett armband = un bracelet
en tält = une tente
en tradition = une tradition
en kultur = une culture

2 thoughts on “Les Samis

  • 8 août 2020 at 17 h 38 min
    Permalink

    Bonjour,

    Je suis architecte et scénographe
    Je suis paraplégique en fauteuil roulant
    et j’ai un projet d’une grand exposition : LE LONG VOYAGE DES RENNES

    Quand je suis sur des terrains difficiles je me déplace en QUADRIX
    Voir dessin en pièce jointe

    Dernièrement mon Sames flag à été déchirer (mon petit drapeau)
    Il étais composer d’assemblage de pièces de tissus des 3 couleurs
    Voir photo en pièce jointe
    OU je peu en commander un nouveau de 30 x 40cm composé de pièces de tissus
    mais surtout pas imprimer.

    Merci de votre attention

    Très cordialement

    Cristian FAURE
    Agence BLEU-LEZARD
    1, rue de La Cerisaie
    37500 Saint-Germain-sur-Vienne
    FRANCE

    Reply
    • 19 août 2020 at 16 h 57 min
      Permalink

      Bonjour,
      Félicitations pour ce beau projet d’exposition.
      Je n’ai hélas aucune idée d’où vous pourriez retrouver un drapeau Sami.
      Je vous conseillerais bien de poser la question à la boutique Sami de Carl Wenberg : http://www.wennberg.com/gb/
      Peut-être pourront-ils vous aider ? Je l’espère en tout cas.
      Belle continuation.
      Catherine – L’élan blanc

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *