La Suède, le paradis du camping sauvage

0 Partages

Le droit d’accès à la nature, aussi appelé allemansrätten en suédois, est une particularité des pays du Nord.

Droit à la nature, un concept philosophique ?

Derrière ce concept presque philosophique, se niche l’idée que la nature est un patrimoine commun qui doit rester accessible à tous.

Le droit à tous de profiter de la nature est inscrit dans la loi et dans la Constitution Suédoise depuis 1994.

Véritablement ancré dans l’ADN des Suédois qui vénérent leur nature, ce concept se matérialise au quotidien par des expéditions en forêt, des randonnées en kayak sur les lacs ou autres bivouacs sur des îles.

Droit de passage

L’allemansrätten (prononcez “alémansréten”) permet à tout à chacun de traverser les propriétés privées et même d’y planter la tente !

droit à la nature

Pas étonnant que la Suède soit le pays du camping sauvage !

Droit de cueillette

L’allemansrätten permet à tous de profiter du fruit de sa cueillette.

droit à la nature

La nature suédoise est bien généreuse. Myrtilles, champignons, fruits…, la campagne et les forêts suédoises regorgent de trésors qui ne demandent qu’à être récoltés. Ce droit à la cueillette permet de remplir nos paniers ! Une condition : veiller à ce qu’il reste de la ressource pour les prochains.

Pour les amateurs de pêche, sachez que vous pouvez pêcher sans autorisation dans les cinq grands lacs du pays ainsi que dans la mer. Partout ailleurs, il vous faudra acheter la carte de pêche du secteur concerné.

Droit à la nature : quelques règles à respecter

Le code de bonne conduite relatif à l’allemansrätten prévoit de respecter quelques règles de bons sens et de modération dans la veine du principe du lagom :

  • ne pas planter votre tente dans un jardin,
  • demander l’autorisation au propriétaire si vous comptez camper plus de quelques jours,
  • camper hors de portée visuelle et auditive des propriétaires,
  • ne pas laisser vos déchets,
  • respecter la nature et ne pas y porter atteinte,
  • ne pas gêner les autres promeneurs qui profitent comme vous de cette liberté…

En bref, enjoy but don’t disturb and don’t destroy !

Le droit à la nature en images

Petit lexique suédois :

allemansrätten = droit de libre accès à la nature, aussi appelé droit de passage et de cueillette
läger = camper
naturen = la nature
plocka = cueillir
fisk = pêcher
njuta = profiter

Vous avez apprécié de découvrir le concept bien scandinave du droit à la nature ? Vous souhaitez en apprendre plus sur la culture suédoise et découvrir des idées de séjours ? N’hésitez pas à vous abonner à mon blog, à suivre ma page Facebook ou Twitter et à partager.

0 Partages

2 thoughts on “La Suède, le paradis du camping sauvage

  • 3 septembre 2021 at 16 h 25 min
    Permalink

    eh bien, il n’y a plus qu’à !
    M’expatrier devient de plus en plus une évidence.
    Après, ce sont les fonds qui ne suivent peut-être pas. Est-ce qu’il est facile de trouver un.job ? Est-ce que je peux vivre de mon activité actuelle au sein de la communauté française là bas ou bien faut-il changer de stratégie.

    Des questions sur lesquelles je dois travailler.

    Merci pour ce beau blog

    Reply
    • 7 septembre 2021 at 19 h 43 min
      Permalink

      Avec de bonnes bases en anglais et l’apprentissage du suédois, tout est possible mais c’est loin d’être facile.
      Bonne chance dans votre projet.
      Catherine – L’élan blanc

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *