ABBA

ABBA est un groupe de pop suédois fondé à Stockholm en novembre 1972. Le groupe est originellement composé de deux couples  : Anni-Frid Lyngstad, dite « Frida » et Benny Andersson, Agnetha Fältskog et Björn Ulvaeus.

L’acronyme et palindrome ABBA est composé des quatre initiales des prénoms des membres (Agnetha, Björn, Benny, Anni-Frid). Ce n’est qu’à partir de 1976 que le désormais célèbre ambigramme (oui, oui, c’est comme ça qu’on dit quand une figure suscite une double-lecture), avec un B inversé, est utilisé comme logo.

Découverts à l’Eurovision où ils finissent 3e en 1973 avec « Ring Ring », ABBA remporte le titre en 1976 avec « Waterloo ».

En 12 ans de vie commune, le groupe a vendu plus de 400 millions d’albums et ça continue… D’ailleurs, l’album ABBA Gold est tout simplement le troisième album le plus vendu de tous les temps ! ABBA est notamment connu pour des titres phares comme Mamma Mia, Dancing Queen, Gimme ! Gimme ! Gimme !, Take a chance on me, Money, Money, Money, ou Chiquitita….

Séparé depuis 1986, le groupe ABBA annonce fin avril 2018 que ses membres se sont retrouvés pour l’enregistrement de deux nouvelles chansons, à l’occasion d’un spectacle en hologrammes prévu pour 2020 : le ABBAtar tour (oui,je sais, fallait oser ce nom quand même !!).

Depuis la séparation du groupe, l’engouement du public ne faiblit pas et se poursuit notamment à travers les comédies musicales et les films Mamma Mia.

Et depuis 30 ans, les fans les plus enthousiastes se retrouvent au sein du fan club international du groupe. Les pages Twitter @ABBA et @officialabbafan sont également très actives et vous pourrez y apprendre moulte anecdotes sur le groupe et fêter les anniversaires de ses membres !

Mais qui sont ces couples qui composent le groupe ?

Agnetha Fältskog et Björn Ulvaeus d’abord. Mariés le auront deux enfants ensemble, Linda et Peter.

 

 

De leur côté, Anni-Frid Lyngstad et Benny Andersson se marient le 6 octobre 1978 après presque 10 ans de vie en couple. Frida a une histoire personnelle lourde puisqu’elle est issue des amours entre un sergent allemand et une norvégienne durant la Seconde Guerre Mondiale. Après la guerre, ces femmes et leurs enfants sont considérés comme des parias par la société norvégienne. Pour fuir ce rejet social, la mère d’Anni-Frid émigre en Suède. Lorsqu’Anni-Frid a deux ans, sa mère décède et sa grand-mère l’élève seule à Eskilstuna. C’est à l’âge de 32 ans qu’elle découvrira l’histoire de sa naissance et qu’elle retrouvera son père allemand.

Que sont-ils devenus ?

Agnetha Fältskog et Björn Ulvaeus ont divorcé en 1979. Séparation qui inspire la chanson The Winner Takes It All (« Le vainqueur remporte tout »), écrite par Björn et chantée par Agnetha. Très jolie chanson qui est même l’occasion d’un bel échange musical entre Meryl Streep et Pierce Borsman dans Mamma Mia ! le film. Attention : uniquement pour les plus fleurs bleues d’entre nous !

Après la séparation du groupe, Agnetha continue sa carrière en solo et enchaîne les albums à succès jusqu’au dernier, sorti en  2013. Intitulé A, il devient disque d’or au Royaume-Uni, en Allemagne, en Australie et en Suède. Entre ses enregistrements, Agnetha vit au calme sur une île de Stockholm où elle pratique la médecine traditionnelle et le yoga.

 

Après ABBA, Björn Ulvaeus et Benny Andersson, dont l’amitié avait démarré bien avant la naissance du groupe, n’ont pas cessé de collaborer sur d’autres projets tels que des comédies musicales, la composition de l’hymne de l’Eurovision ou la production d’albums.

 

Fervent défenseur de la musique traditionnelle suédoise, Benny Andersson fonde en 2001 son propre orchestre, BAO! (pour « Benny Anderssons Orkester ») qui bat un record en Suède grâce à la chanson Du är min man, interprétée par Helen Sjöholm, qui reste classé pendant 156 semaines dans le Svensktoppen (hit parade des chansons en suédois).

 

Lorsque ABBA s’arrête en 1982, Frida enregistre un album à succès produit par Phil Collins, Something’s Going On, contenant la chanson I Know There’s Something Going On ainsi qu’une chanson de Collins, You know what I mean. Le disque suivant, Shine, qui comporte un titre composé par Daniel Balavoine, The face n’obtient pas de bonnes ventes, ce qui l’incite à se retirer un moment de la scène musicale.

 

 

Le , elle épouse le prince Ruzzo Reuss von Plauen, membre de la Maison Reuss ; elle devient ainsi princesse de Reuss et comtesse de Plauen, avec le prédicat d’Altesse sérénissime. Le , elle perd tragiquement sa fille Lise-Lotte des suites d’un accident de voiture. Un an plus tard, son mari à l’âge de 49 ans. En 2004, elle connait un regain de popularité en enregistrant la chanson The Sun Will Shine Again avec Jon Lord, ancien claviériste de Deep Purple. En 2005, Polar Music International sort un documentaire sur DVD, Frida The DVD, retraçant toute sa carrière de 1967 à 2005 (durée h 25), commenté par Frida en personne. Aujourd’hui, elle vit en Suisse et s’occupe d’œuvres caritatives.

 

 

Le saviez-vous ?

Si le groupe portait des costumes de scène si kitchs, c’est parce qu’une loi fiscale de l’époque permettait de déduire de ses impôts le coût des vêtements de scène à condition que ceux-ci ne puissent pas être portés en ville au quotidien. Et pour le coup, c’est sûr, ils ne risquaient pas de porter ces tenues-là pour aller faire leurs courses !

Depuis 2013, un musée est consacré au groupe à Stockholm : ABBA The Museum.

Une plongée tête la première dans le disco et le kitch ! De très nombreux objets, costumes ou récompenses ayant appartenu au groupe répartis sur 2000 m². Des paillettes partout ! Un fond musical endiablé, des clips, une ambiance de folie quoi ! C’est aussi l’occasion d’apprendre nombre détails et anecdotes sur le groupe. Les plus audacieux d’entre vous pourront même chanter avec les hologrammes du groupe ou s’enregistrer en karaoké. Et pour le souvenir, vous pourrez même récupérer vos prestations sur le site internet du musée. La première salle du musée présente une très belle collection de guitares ayant appartenu à de grands noms du rock ou de la pop.

Le musée est situé sur l’ïle de Djugården. En face du parc Skansen et du parc d’attractions Gröna Lund Tivoli et non loin du musée Nordique. Ouvert tous les jours de 9h à 20h entre mai et septembre. Réservation en ligne conseillée, surtout en haute saison. Entrée pas donnée : 250 SEK/adulte, 95 SEK entre 7 et 15 ans. Forfait famille à 595 SEK pour 2 adultes et 4 enfants 7-15 ans. Plus de détails dans mon post Stockholm 2 Routards.

Petit lexique suédois :

musik = musique
en sång = une chanson
en låt = un titre
en skiva = un disque

 

 

 

 

 

,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *