L’école en Suède – Les apprentissages

Après quelques généralités sur le système scolaire suédois, voici quelques infos sur les apprentissages dispensés en Suède.
L’école suédoise se concentre sur les fondamentaux dans les premières classes : suédois, maths, éducation civique, découverte du monde. Plus tard, les enfants étudient aussi l’histoire et les sciences.
L’anglais est enseigné dès les petites classes. A 6 ans, ma fille faisait par exemple tous les matins le jeu de « Qui est-ce ? ». La maîtresse décrivait en anglais un enfant et ils devaient trouver de qui il s’agissait. Malin, non ? 
Toujours concernant les langues, les enfants étrangers bénéficient, à partir de 7 ans, de cours de suédois dispensés par un professeur dédié. Concrètement, les enfants quittent leur classe respective quelques heures par jour, puis seulement quelques heures par semaine en fonction de leurs progrès et rejoignent le cours de suédois. Dès qu’ils sont jugés assez à l’aise, c’est dans leur classe « habituelle » qu’ils continuent à travailler leur suédois, sur le tas. Cette organisation a permis à mes filles d’apprendre la langue très très rapidement. Elles ont commencé ce cours en septembre et l’ont quitté en février ! En plus, elles ont eu la chance d’avoir une professeur de suédois parlant français, ce qui a été extrémement confortable et rassurant pour elles au départ.

Les étrangers bénéficient aussi de cours de langue maternelle et de soutien scolaire dans leur langue maternelle. C’est à dire qu’un professeur parlant leur langue vient à l’école pour eux 2 fois par semaine. La première fois, il s’agit de faire un cours dans leur langue maternelle afin qu’ils ne perdent pas leur culture, leur langue, et qu’ils restent au contact du programme scolaire de leur pays. La deuxième fois, le professeur reste avec eux dans la classe et les aide à comprendre les énoncés des exercices ou les termes difficiles de la leçon du jour. Là encore, c’est très confortable pour les petits immigrés et tellement accueillant de la part de la Suède ! La ville de Karlstad offre par exemple ce service en 40 langues telles que albanais, arabe, bosnien, anglais, français, grec, croate, polonais, portugais, roumain, somali, thaï, turc, viétnamien, allemand, italien, norvégien…

A côté des enseignements classiques, les élèves suédois ont également des matières un peu plus « alternatives  » tels que sport, musique ou bricolage. Par exemple, mon aînée a eu des cours de couture, de métallurgie ou de travail du bois. Les écoles disposent d’une salle de bricolage dédiée, hyper bien équipée en outils, avec même des aspirateurs qui pendent du plafond pour pouvoir travailler proprement ! Pareil pour la musique, les enfants peuvent tester des instruments puis en choisir un qu’ils étudieront pendant toute l’année. Chez nous, ça a été trompette !!
Les apprentissages sont très ludiques et se font sous forme de jeu. Quand on a 9 ans, n’est-il pas plus rigolo de réviser ses maths en jouant à la marchande ? Ou d’écrire une rédaction sur sa peluche préférée ? Ou d’avoir une journée pyjama la veille des vacances ? Ou de faire une boum avec sa maîtresse ?
Ici, les élèves n’ont pas de note jusqu’à l’âge de 12-13 ans, mais uniquement des encouragements. L’école suédoise valorise énormément les enfants, les encourage à être autonomes, à travailler en groupe et à avoir confiance en eux.
Revers de la médaille, la discipline n’a pas (ou peu) sa place à l’école. Et après 1 année entière de scolarisation de nos filles ici, je vous avoue qu’on commence à être très gênés par ce manque de cadre et de règles à l’école. Au départ, nos filles ont adoré ! Mais maintenant, elles sont elles-mêmes embêté par le comportement de certains enfants, et le manque de calme en classe.
L’école française est connue ici pour être très stricte et même si les suédois semblent penser que c’est un peu trop, ils sont quand même nombreux à demander un peu plus de discipline dans leurs écoles !

Petit lexique suédois :

modersmål = langue maternelle
studiehandledning = soutien scolaire
slöjd = bricolage

4 thoughts on “L’école en Suède – Les apprentissages

  • 15 décembre 2019 at 14 h 21 min
    Permalink

    Bonjour
    Moi je suis expatrié demandeur d’asile À Halmstad , Spenshult. Je voudrais être orienté pour suivre les cours suédois par un enseignant francofone , car c’est la langue que je maîtrise mieux. Merci et compte sur votre bienveillance.

    Reply
    • 17 décembre 2019 at 15 h 53 min
      Permalink

      Bonjour,
      Les cours de suédois dispensés à SFI sont enseignés en suédois à des élèves ayant des langues maternelles très différentes. Cela peut surprendre au début mais finalement, c’est un très bon moyen d’apprendre la langue et de progresser. Je vous conseille donc vraiment de vous rapprocher de votre commune pour vous inscrire à SFI. N’ayez crainte. Je suis passée par là aussi ! Ce sera aussi un bon moyen pour vous de rencontrer des personnes ayant le même parcours que vous et de vous sentir moins seul.
      Bon courage à vous. Bien cordialement.
      Catherine – L’Elan blanc

      Reply
  • 20 décembre 2019 at 15 h 31 min
    Permalink

    Bonjour, merci pour cet article. Nous allons vivre à Våsterås en aout prochain avec nos 3 enfants qui auront alors 6, 4 et 1 ans.
    Que me conseillerez-vous pour ma fille de 6 ans, j’ai l’impression qu’on peut choisir entre une classe preparatoire au 1rst grade et la creche? Comment s’est passée l’integration et l’apprentissage du suédois ? Merci d’avance

    Reply
    • 23 décembre 2019 at 18 h 35 min
      Permalink

      Bonjour,
      En fait, pour un enfant de 6 ans, on ne vous proposera que la « Förskoleklass » (ce fut en tout cas notre cas lorsque nous sommes arrivés en Suède comme vous avec une fille de 6 ans). La förskoleklass (prononcer « feurchcouleclasse ») est une année de transition entre la crèche (dagis) et l’école primaire (grundskolan) qui ne commence qu’à 7 ans. Comme à cet âge, l’école n’est pas encore obligatoire, les apprentissages y sont très limités. Les enfants ne commencent réellement à apprendre à lire que dans la classe d’après (1e = ettan). Chez nous, l’intégration s’est très bien passée et nos filles ont très rapidement appris le suédois (en 3-4 mois). L’école suédoise est très bienveillante et les instits très à l’écoute (n’hésitez pas à leur signaler toute difficulté).
      Ne vous inquiétez pas. Bien entourés et sécurisés par leurs parents, les enfants ont des capacités d’adaptation extraordinaires.
      Bonne continuation à vous dans ce beau projet et à votre disposition. Bien cordialement.
      Catherine – L’élan blanc

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *